Le Maestro Gino Bechi: rencontre et masterclasses

La Villa del Poggio Imperiale à Florence, où se déroulaient les masterclasses du Maestro Gino Bechi

Jeune artiste lyrique, à la recherche d’un grand professeur de chant italien, mes pas m’ont menée à Bologne, Rome et Florence… La séance la plus extraordinaire m’attendait à Florence…

Ma rencontre avec le Maestro Gino Bechi

Un ami ténor, Saverio Bambi, me dit : « Ma tu, perchè non chiami Bechi ? » puis, devant mon hésitation à solliciter celui que Geori Boué et Jacques Luccioni considéraient comme « le dernier grand », il composa lui-même le numéro de téléphone et me tendit le combiné : une voix sonore déclama « Pronto !... » et Gino Bechi me dit : « Voilà… je pars au Portugal dans trois heures, mes bagages sont prêts, si vous voulez venir, c’est tout de suite ! ». Je pris un taxi et une magnifique leçon… bientôt suivie de beaucoup d’autres, à Florence, à Paris, à Barcelone.

Les masterclasses du Maestro Gino Bechi

Après sa carrière à l’opéra, Gino Bechi a longuement enseigné, lors de classes d’interprétation à Florence dans la très belle Villa del Poggio Imperiale, à Barcelone et à Lisbonne, dans les théâtres comme à Palerme, à Tokyo, en Chine... Lorsque j’étais étudiante, le Conservatoire de Paris, alors rue de Madrid, l’a invité pendant deux années consécutives à animer une masterclass dans les murs.

Voici un exemple pour illustrer ces séances passionnantes, dominées par son génie de l’interprétation et son extraordinaire expérience de l'opéra: ayant enregistré Cavalleria Rusticana sous la direction du compositeur, il pouvait donner un conseil aux chanteurs en disant : « A me, Mascagni ha detto… » ou bien : « Puccini ha detto a Toscanini che… », ce qui plaçait les artistes en prise directe avec les compositeurs !

L’enseignement de Gino Bechi – avec quels exemples vocaux ! - s’appuie d’abord sur une carrière mondiale et une renommée qui ont largement dépassé le domaine de l’art lyrique. Son immense expérience de l’opéra, puis ses nombreuses années d’enseignement, lui ont donné un regard « holistique », portant sur toutes les catégories vocales et sur toutes les personnalités artistiques, abordant chaque artiste très exactement là où il se trouve sur son chemin vocal et l’amenant à une conscience plus profonde de son art.

Le Maestro Bechi en masterclass au CNSMP